Semsi
Semsi Semsi

Conseils pour le télétravail pendant la période de confinement

Accueil > COVID 19

CONSEILS POUR LE TELETRAVAIL PENDANT LA PERIODE DE CONFINEMENT

Vous êtes en confinement à votre domicile avec des membres de votre famille, et vous continuez votre activité professionnelle en télétravail. Même si vous avez l’habitude de travailler à votre domicile, les conditions que nous traversons actuellement ne sont pas assimilables à du temps de télétravail habituel pour vous, vos collègues, vos collaborateurs, vos clients, vos prestataires, tous vos interlocuteurs.


Il est nécessaire de porter attention à vos conditions de travail, et de revoir vos objectifs de travail en fonction de ce qu’il est possible de délivrer en quantité et en qualité dans cette période de crise sanitaire.


En effet, si certains salariés sont habitués à faire du télétravail et disposent à leur domicile d’un équipement adéquat, il ne faut pas oublier les caractéristiques de la période de confinement que nous traversons :

  • Tous les citoyens doivent rester à leur domicile, avec leur famille, séparés de leurs proches, dans l’incapacité de sortir comme ils le souhaitent et avec des contraintes de cohabitation dans des surfaces de logement parfois restreintes, avec un partage des outils informatiques et de communication entre les membres de la famille (ordinateurs, tablettes, lignes téléphoniques etc…)
  • Une période de confinement est susceptible de générer chez certaines personnes un certain nombre d’émotions négatives telles que la peur et la colère, de l’inquiétude pour sa santé et celle de ses proches, et un sentiment d’isolement…
  • Le télétravail s’avère nécessaire pour continuer l’activité de l’entreprise, dans un climat d’insécurité socio-économique parfois élevé pour certaines entreprises
  • Les sollicitations de réunions par téléphone ou visio-conférence sont très utiles pour garder un contact avec ses collègues mais elles peuvent aussi engendrer une fatigue auditive, visuelle et psychique, si elles sont trop nombreuses ou trop longues
  • Le nombre de mails à traiter peut augmenter et engendrer une surcharge de travail avec un effacement des frontières entre vie personnelle et vie professionnelle

Dans ces conditions, il est recommandé de :

  • S’organiser un espace de travail dédié et faire attention à son installation ergonomique :

écran
 
Image issue de notre brochure « Travail sur écran » disponible ici

  • Être particulièrement à l’écoute de la situation personnelle et des perceptions de ses interlocuteurs avant de commencer à travailler. Garder le contact avec des collègues à titre informel, y compris lorsqu’ils ne sont pas en activité
  • Prévoir des réunions régulières avec les collègues directs pour faire un point sur la situation, échanger sur les difficultés rencontrées et ajuster les objectifs
  • Eviter dans la mesure du possible les réunions téléphoniques ou en visio-conférence avant 9h, sur l’heure du déjeuner et après 18h
  • Adapter ses objectifs et ceux de ses collaborateurs pour qu’ils restent réalistes et atteignables. Se fixer des priorités à court terme
  • Consacrer un temps de travail compatible avec son organisation personnelle et familiale actuelle, sans tenter de conserver l’intensité et les horaires de travail habituels. Se fixer des heures et prendre en compte la fatigabilité de certaines situations de travail inédites
  • Pour les mails : Privilégier la qualité et l’utilité à la quantité pour limiter le flux à traiter pour soi et pour ses interlocuteurs. Eviter d’envoyer plusieurs mails au même interlocuteur dans un temps réduit. Préférer un mail avec tous les sujets à aborder. Evaluer la pertinence de multiplier les destinataires en copie
  • Prévoir de ne pas être continuellement joignable pour maintenir un temps de concentration sur des dossiers si besoin et maintenir un équilibre vie privée / vie professionnelle. Prévoir si possible un roulement avec d’autres collègues et indiquer un statut « occupé » sur les moyens de communication en ligne pour le temps de concentration nécessaire
  • Faire des pauses. Bouger, déjeuner, boire régulièrement dans la journée mais limiter la consommation de boissons sucrées et/ou à base de caféine, l’alcool. Il est préférable d’éviter le grignotage


Si vous voulez plus d’informations à ce sujet ou si vous rencontrez des difficultés dans votre travail, vous pouvez contacter votre médecin du travail par mail pour lui en parler selon votre centre de rattachement. Les psychologues du SEMSI sont également à votre écoute au téléphone pendant toute la durée du confinement.


www.semsi.royale@semsi.fr
www.semsi.haussmann@semsi.fr
www.semsi.rome@semsi.fr