Adhérer au Semsi Espace adhérents

Covid-19 : le point en octobre 2022, mesures actualisées

Covid 19

En semaine 39, la circulation du SARS-CoV-2 progressait fortement sur l’ensemble du territoire métropolitain, en particulier chez les plus âgés. L’augmentation se poursuivait également au niveau des indicateurs hospitaliers.

  • Métropole :
    • Poursuite de l’augmentation du taux d’incidence excepté chez les moins de 20 ans
    • Forte hausse du taux d’incidence chez les plus âgés
    • Admissions hospitalières et décès en augmentation
  • Outre-mer :
    • Taux d’incidence en diminution sur l’ensemble des territoires

Variants

  • Sous-lignages d’Omicron : BA.5 omniprésent avec 91% des séquences lors de l’enquête Flash S38 (19/09)

 

Prévention

  • Vaccination au 03 octobre 2022 (données Vaccin Covid) :
    • 74,4% des 18 ans et plus, ainsi que 82,5% chez les 65 ans et plus ont eu leur première dose de rappel
    • 29,8% des 60-79 ans (35,3% de ceux qui y étaient éligibles selon le délai depuis la dernière injection) et 37,3% des 80 ans et plus (48,8% de ceux qui y étaient éligibles) ont eu leur deuxième dose de rappel
  • Enquête CoviPrev vague 35 (12 au 19 septembre) :
    • Poursuite de la diminution des mesures barrières en particulier du port du masque
    • Moins de la moitié des personnes à risque de formes graves de grippe déclarent avoir l’intention de se faire vacciner contre la grippe et contre la COVID-19
  • Dans le contexte d’une intensification de la circulation du SARS-CoV-2, le respect des mesures combinées demeure essentiel :
    • vaccination à jour contre la COVID-19 et notamment recevoir une dose de rappel avec un vaccin bivalent (contre la souche initiale et le variant Omicron du Sars-CoV-2) pour les éligibles primo-vaccinés ;
    • isolement en cas de test positif pour la COVID-19 et/ou de symptômes ;
    • maintien de l’application des gestes barrières : le port du masque notamment en présence de populations fragiles ou en cas de promiscuité dans les espaces clos (dans les transports publics ou lors de grands rassemblements…) ainsi que le lavage des mains et l’aération des lieux fermés.

 

Guide repère des mesures de prévention des risques de contamination au COVID-19 en entreprise 

Garde d’enfants et personnes vulnérables

Attention : le dispositif d’activité partielle pour les salariés devant garder leur enfant et ne pouvant pas télétravailler a pris fin le 31 juillet 2022.

Depuis le 1er août 2022, les employeurs ne pourront plus bénéficier de l’activité partielle pour ce motif. Le régime de droit commun (congé enfant malade) est de nouveau en vigueur. Pour rappel, il nécessite obligatoirement un certificat médical constatant la maladie ou l’accident de l’enfant pour bénéficier du congé enfant malade et devra être transmis à l’employeur dans les meilleurs délais.

Les salariés vulnérables et les salariés cohabitant avec des personnes vulnérables continuent-ils à bénéficier du dispositif d’activité partielle ?

Compte tenu de la circulation du virus qui demeure, le Gouvernement a décidé de prolonger, jusqu’au 31 janvier 2023 au plus tard, le dispositif d’activité partielle spécifique qui permet de prendre en charge le salarié vulnérable présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2.

Pour en savoir plus :

https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/questions-reponses-par-theme/article/garde-d-enfants-et-personnes-vulnerables